Voix interieures
5avr/112

«Je suis bénie» toile en cours

Hello !

Il faut que je me reprenne et que je trouve le temps de partager à nouveau plus fréquemment avec vous.

Voici ma toile en cours du moment (je travaille sur plusieurs en même temps, comme ça si je bloque sur l'une ou pendant que cela sèche, je peux avancer sur une autre malgré tout):

Je déteste le fond et vais donc le retravailler intégralement. Je ne sais pas encore exactement comment, mais il est vraiment moche au stade actuel !!!
Si vous regardez de près, vous pourrez apercevoir le lotus sur son corps.

Et vous, que créez-vous en ce moment ? n'hésitez pas à partager vos liens en commentaire si vous le souhaitez.

1avr/111

Vendredi Merci 1/04/2011, Retour aux sources.

Vendredi Merci est un rituel que j'ai mis en place afin d'avoir conscience chaque semaine des moments heureux pour lesquels j'éprouve de la reconnaissance. Je vous invite à participer également afin de réaliser à quelle hauteur la Gratitude peut changer votre façon de voir votre vie. Pour en savoir plus, lisez mon post d'introduction.

Coucou !

Je n'ai même pas de poisson d'avril à vous faire, la honte ;-)

Comment s'est déroulée votre semaine ? J'espère qu'elle ne fut pas trop difficile, et que si tel est le cas votre Vendredi Merci vous permettra de trouver un peu de chaleur.

Cette semaine, je suis reconnaissante pour:

  • Mon retour aux sources avec les classes sur les portraits de Suzi Blu. Je ressens le besoin d'améliorer les miens, même si je refuse de tout changer bien évidemment. Je veux ajouter de la profondeur à mes visages que je trouve trop inexpressifs à l'heure actuelle.
  • Les conseils et soutient face à ce choix sur Facebook. Avoir une communauté artistique est vraiment important pour moi.
  • Mon art s'est envolé aux quatre coins des USA et j'espère que cela va continuer ainsi et qu'il sera même un peu partout dans le monde.
  • Je me suis inscrite pour la prochaine session du cours en ligne de la photographe Vancouverite Vivienne McCaster «You Are Your Own Muse» (aka «YAYOM») axé sur les autoportraits. C'était le moment parfait, dommage que cela ne commence qu'en mai !
  • La perspective de devenir végétarienne me ravit. En espèrant trouver de bons produits comme j'avais trouvés dans notre biocoop à Toulouse ! Le végétarisme est très très répandu ici.
  • Coudre avec ma machine à nouveau afin de faire des journaux, bientôt en boutique.
  • Le flot de créativité ne se tarit pas.
  • La perspective de ce week-end en famille.
  • Ma maman que j'aime plus que tout.
  • Cette toile, qui m'a permis d'aller au delà de mes démons:

Vous avez écrit sur votre blog dans le cadre du Vendredi Merci ? N’hésitez pas à mettre votre Nom et l’URL de votre article ci-dessous:

  1. Eloa
  2. La Belle
Name URL  
26mar/111

Je plante mes graines de Rêves…

Je vous ai parlé il y a peu de temps dans un de mes Vendredi Merci du grand journal que je me suis trouvé. Je le dédie à mes Rêves, petits et grands; ainsi qu'à mes WishBoards.
Pleins d'immenses pages à remplir. Inspirée par la fantastique Andrea Schroeder, je dresse des cartes vers mes rêves et creuse afin de les faire devenir réalité.

Voici la première page:

Page simple, réalisée uniquement avec des PanPastels (visage et fond) et des Color Shots de Lindy Stamp Gang (vous ne voyez malheureusement pas correctement les sublimes reflets sur la photo).

Sur son corps sont marqués mes intentions, je vous les traduis:

Je plante des Graines de souhaits.
Je les arrose avec Amour.
Les regarde pousser.
Puis je récolte ces Souhaits alors devenus Réalité.

Il est temps de reprendre ma vie en mains, de la sculpter afin qu'elle ressemble à mes aspirations. Vous savez, cette sensation qui prend au bide et qui nous dit «Change ta vie tant qu'il en est encore temps. Elle peut être ce que tu décides qu'elle soit et non pas ce qu'elle devrait être.»

Je suis une grande adepte du «Ne te plains pas si tu ne fais rien pour que cela change», et souvent avec les autres cette vision de la vie passe ou casse. Mais je l'applique surtout à moi en fin de compte. Mon plus grand souci parfois dans ces cas-là est de trouver quelle route prendre afin de changer ce qui ne me convient plus et je fais face à des voies semblant alors sans issue positive. Ma solution alors est d'envoyer un souhait à l'Univers, d'expliquer clairement et simplement la situation puis de demander de l'aide; ensuite je zappe et passe à autre chose jusqu'au moment où la solution pointe son nez (souvent de façon plutôt inattendue !!).

Et vous, quelles graines plantez-vous ? Comment en prenez-vous soin ?

25mar/110

Vendredi Merci 25/03/2011, Merci Soul Sisters

Vendredi Merci est un rituel que j'ai mis en place afin d'avoir conscience chaque semaine des moments heureux pour lesquels j'éprouve de la reconnaissance. Je vous invite à participer également afin de réaliser à quelle hauteur la Gratitude peut changer votre façon de voir votre vie. Pour en savoir plus, lisez mon post d'introduction.

Coucou !

Je suis heureuse que ce Jeudi soit enfin terminé. Ce fut une journée pénible et éprouvante; mon coeur est toujours lourd et mon Âme s'est effondrée. Mais c'est aussi pour surmonter ce genre d'expérience. Il y a quelque chose de particulier quqnd les enfants ont 4 ans, comme le Terrible Two mais deux ans plus tard, qui fait qu'ils sont par moments... excécrables ? Suis-je une mauvaise maman qui a fait quelque chose de mal niveau éducation sans s'en rendre compte pour avoir une période si horrible avec ma petite ? Je suis simplement perdue... J'espère que cela redeviendra plus simple, plus drôle. Et que l'Amour remportera la bataille.

J'ai tout de même trouvé des moments remplissant mon coeur de Gratitude dans cette semaine noire & blanche (c'était soit fantastique soit désastreux, soit tout noir soit tout blanc. J'espère trouver l'équilibre dans les tons de gris):

  • J'ai vendu un total de 4 impressions de mes toiles lors de cette première semaine d'ouverture de ma boutique, je ne m'attendais pas à en vendre une seule donc c'est une excellente surprise. J'ajouterai bientôt des originaux.
  • J'ai récemment publié un article dans lequel je partage un bout de moi et de mes difficultés à accepter mes différences. Article écrit dans les larmes et publié dans l'anxiété des réactions. Mais les réponses que j'ai reçues en commentaires, sur facebook, par email... ont dépassé tout ce que j'aurais pu imaginer. Cela me rend heureuse d'avoir cliqué sur le bouton «Publier» au lieu d'avoir laissé la note se perdre parmi mes brouillons...
  • Le printemps semble s'installer, il me tarde de faire le premier BBQ de 2011 et le premier picnic sur la plage.
  • J'ai commencé une série de 7 peintures sur des toiles de ±25x50cm, elles remplissent mon coeur de soleil et de positivité.
  • Nous avons trouvé de super rillettes au marché couvert de Granville Island, cela rend le fait d'être loins un peu moins difficile encore.
  • My mom was honest with me and I appreciate that.
  • I have amazing friend showering me with their love and support. Wish plane tickets were less expensive, are the distances shorter. Need some real hugs.
  • Comme petite douceur pour célébrer l'ouverture de ma boutique et d'avoir eu quelques ventes, je m'offre une impression de la Pieuvre de Jesse Reno dont je suis tombée amoureuse lors de son atelier l'an dernier. Je n'ai pas pu m'offrir l'original alors, mais je suis heureuse de pouvoir l'avoir chez moi d'une autre façon.
  • J'ai fait hier de la mousse au chocolat, il a des pouvoirs magiques lorsque je suis en période de crise.
  • Mon mari, qui m'a juste ouvert ses bras à peine la porte passée en rentrant du boulot, pour recevoir mes flots de larmes sans avoir un mot à dire.

Vous avez écrit sur votre blog dans le cadre du Vendredi Merci ? N’hésitez pas à mettre votre Nom et l’URL de votre article ci-dessous:

  1. Aliénor
Name URL  
23mar/111

Accepter ma Différence… et trouver ma Voix.

(Non, il n'y a pas de faute d'orthographe dans mon titre ;-)).

Il y a quelques mois, j'ai créé cette peinture: 

C'était alors ma façon à moi de m'affirmer «Je reconnais enfin qu'être différente est une bonne chose tant que je l'accepte pleinement». Je me sentais tellement en dehors de tout. Comme si je n'appartenais nulle part, à rien. J'étais seule et le vivais plus que mal.
Pourquoi n'avais-je pas les mêmes centres d'intérêt que mes camarades au lycée ? Pourquoi ne se préoccupaient-ils pas des mêmes choses que moi ? Pourquoi personne ne voyait donc cette immense souffrance dans laquelle je baignais ?

Cela m'a demandé des années avant de me sentir bien. Pas particulièrement dans mon corps, non, mais pour finalement faire la paix avec mon Âme. Acceptation...

Il y a quelques nuit, j'ai fait un rêve duquel je me suis réveillée avec la certitude de devoir le noter immédiatement dans mon Journal (toujours avoir un carnet et un crayon sur la table de chevet... une de mes règles numero 1) afin de ne rien oublier. En voici un bout:

Cela implique un groupe d'étudiants en art dont je fais partie, un grand jardin publique où se trouvent des arbres gigantesques, un professeur (note: personne réelle, artiste vivant à Portlant et dons les bras sont remplis de tatouages... vous voyez qui c'est ?) ainsi qu'une compétition entre plusieurs groupes. À un moment donné, mes camarades sont tout excités par le fait que Michael Jordan nous donne un bout de son maillot officiel à intégrer dans notre collage... je ne comprends pas la raison de cette exaltation. Je m'isole et commence à pleurer. C'est alors que notre professeur vient vers moi, me fait signe de m'assoir sur l'herbe et me demande pourquoi je pleure; je réponds que je ne comprends pas pourquoi je ne ressens pas la même chose que les autres, que je veux simplement continuer notre projet et voir à quoi cela va aboutir, pourquoi suis-je encore à part de la masse. Voici alors ce qu'il me répondit:« Tu es passionnée depuis longtemps, tu as la création qui coule en toi. Accepte le fait d'être différente, d'avoir ton propre style, ta propre voix. C'est ce qui fait que tu es unique, c'est ta force. Alors oui, cela implique de la solitude, souvent, et aussi aller à contre-courant parfois, mais écoute cette petite voix en toi, amuse-toi, expérimente, et tu verras bien ce qui en découlera ! Cependant, ne te perds pas en route parce que tu as voulu faire comme la majorité: ce serait du pur gâchis.».

Ne rigolez pas à ce rêve... la forme est un peu bizarre, certes (je veux dire... que vient faire Michael Jordan et son maillot orange fluo ??). Le message est très important pour moi.

J'ai longtemps eu peur de dire tout haut «Je n'aime pas les créations vintage» «La mode des objets Steampunk ne me parle pas tant que ça» «Mais c'est qu'est-ce qui est merveilleux dans les encres Distress ?!». Aller contre le courant et ce qui est IN peut être terrifiant, ça l'était pour moi du moins. Surtout lorsque je débutais dans l'univers artistique et que je tâtonnais à trouver ma place.
Mes premiers pas ont été faits dans le monde excentrique de Suzi Blu et sa classe Les Petites Dolls (la première qu'elle enseignait... pour dire que c'est loin maintenant). Mes premières Trollettes ressemblaient aux siennes, en moins bien, je copiais pour apprendre, pour comprendre. Puis je m'en suis éloignée de plus en plus en trouvant ma voix, mon style. Cela m'a demandé deux ans de travail quasi quotidien, d'expérimentations, d'échecs parfois cuisants. Mais aujourd'hui, je vois toujours autant de Petite Dolls dans le milieu artistique, les mêmes que Suzi Blu, comme s'il était plus facile de continuer de copier (sans doute sans que cela ne soit même conscient) plutôt que de chercher à découvrir son propre style; cela me met en quelques sortes mal à l'aise sans trop savoir exactement pourquoi. Attention, je ne les blâme pas ni rien, j'essaie de comprendre.
Celat m'a donc pris environ deux années entières pour définir ce que j'adore, ce que je n'aime pas, explorer les outils qui me conviennent le mieux... deux ans à y bosser tous les jours un peu ou presque; cela ne se fait pas en un jour (ou alors si c'est le cas pour vous, vous êtes super chanceux). Et je suis toujours en train d'expérimenter, parce que je suis comme ça.

Accepter la Zarbi en moi, et accepter que cela se reflète obligatoirement d'une façon ou d'une autre dans ce que je créé, est un énorme acte de foi.

PS: Si vous aimez cette illustration, vous pouvez en acheter une impression dans ma boutique Etsy.