Voix interieures
28sept/103

Mon week-end avec Jesse Reno, le hasard n’existe pas.

J'ai encore du mal à croire que j'ai eu cette opportunité d'assister à cet atelier de deux jours donné par le plus que connu Jesse Reno. Soyez prévenus: cet article sera sans doute bourré de photos (cliquez sur chacune pour l'agrandir) et de liens divers !

J'ai découvert Jesse via Suzi Blu il y a "longtemps" maintenant (plusieurs années). Au début, je n'aimais pas plus que ça ce qu'il faisait, cela me semblait fou, sans queue ni tête. Puis plus je m'intéressais à son travail, plus je m'épanouissais dans mon propre univers artistique, plus ce qu'il créait prenait de sens pour moi.

En voyant mes amies discuter du prochain Art & Soul ayant lieu à Portland dans quelques semaines, je suis allée sur le site afin de voir les ateliers proposés; je suis tombée nez à nez avec deux qui m'intéressaient beaucoup, dont celui de Jesse Reno. Mais voilà, Portland c'est genre au moins 5 heures de route en voiture (plus le temps impossible à la douane pour passer la frontière), et je ne conduis pas encore (donc pendant que je m'amuse, il faut que Chéri et les Trollettes s'occupent). Bref, j'ai assez rapidement laissé tomber l'idée de faire le déplacement pour ça...
Mais c'est tout de même resté dans un coin de mon esprit et un jour j'ai simplement google "jesse reno workshop 2011" en me disant que peut-être il viendrait encore plus prêt (je pensais à Seattle, en fait) et que cette fois cela me donnerait du temps pour m'organiser comme il se doit. Et là...... je vois que trois semaines plus tard (environ) il vient faire un atelier de deux jours dans ma ville, à Vancouver, via la boutique RubyDog's Art House (que je sais de réputation avoir de très bons ateliers). Je me dis qu'à si peu de temps, toutes les places doivent être prises mais sait-on jamais si je ne demande pas je le regretterai. Leanne me répond rapidement qu'en effet, tout est booké mais qu'elle peut me mettre sur liste d'attente; je suis 4ème sur la liste. Elle me dit d'avoir espoir car l'an dernier, Jesse était déjà venu et il y avait également une liste d'attente: toutes les personnes de la liste ont pu participer à l'atelier au final !

Comme vous le savez, lundi dernier était le jour de mon anniversaire. Je regarde mes emails avant d'éteindre mon ordi et voit qu'un email de Leanne m'attend, au sujet de l'atelier: elle a eu plusieurs desistements de dernières minutes, et j'ai une place ! Hourrrra :-D

Excitation, angoisse aussi car l'anglais n'est pas ma langue maternelle, je ne connais personne, et si je suis nulle, et si on me dit que ce que je peins est tout pourri et si et si et si...

J'achète de la peinture non-toxique, pensant que celle que j'avais l'était forcément (il s'avère que celle que j'ai en "boite" ne l'est pas! maintenant je le sais...), de grandes feuilles épaisses, et me voilà parée.

Samedi matin, je suis super nerveuse (je m'excuse encore auprès de Chéri et des filles, je ne suis pas marrante quand je suis stressée); en plus Leanne s'était trompée dans l'adresse donnée bref... j'arrive un peu en retard: mais je ne suis pas la seule puisque l'adresse était erronée.

On installe tout, Jesse se présente, nous raconte son histoire (vous saviez qu'il n'a jamais suivi un seul cours artistique et qu'il avait commencé par la musique ?) et c'est parti pour une première démonstration. L'atelier fut un alternement de démonstrations, d'exercices, de passage à l'acte où chacun peignait ses projets et expériençaient les techniques apprises, de critiques collectives, de rires...

De merveilleux artistes étaient présents. J'ai aussi beaucoup aimé que certaines personnes soient simplement là pour sortir de leur zone de confort: des personnes n'aimant pas avoir les mains recouvertes de peinture, n'ayant jamais peint car étant par exemple sculpteur. Nous avions tous une "origine" artistique différente et c'est ce qui fait aussi la richesse de ce genre d'atelier.

Après cet atelier de deux jours (parfait que cela soit sur deux jours, à mon avis), tout l'art de Jesse prend un nouveau sens pour moi. En regardant ses créations, sachant ce qu'il y a derrière niveau technique change tout pour moi, c'est comme si nous avions eu droit à un accès direct aux coulisses.

La particularité de Jesse est qu'il travaille presque exclusivement avec ses mains comme pinceaux. Il utilise la peinture acrylique, les pastels à l'huile et un crayon noir. Si peu de matériel pour au final un résultant bluffant !

J'ai beaucoup pensé à mes amies de BIG: Jesse Reno est l'incarnation de la peinture en grand, de la peinture sans aucune peur, sans aucun a priori. Commencer une création en n'ayant aucune idée de ce qui va se passer pendant le processus, ou alors terminer avec quelque chose de totalement différent de ce que l'on avait en tête. Ne pas avoir peur de recouvrir encore et encore ce qui ne nous plaît pas jusqu'à ce que cela soit à notre goût. C'est aller au-delà de mes propres craintes et cela repousse mes limites sans me pousser dans mes retranchements pour autant.

J'ai eu une sérieuse "fracture" en moi, cela m'a ouvert les yeux un peu plus grand sur ce que je veux faire artistiquement. Il me faut finir les peintures commencées pendant l'atelier car aucune n'est terminée pour l'instant, et maintenant incorporer toutes ces techniques dans mon propre style. C'est pour moi l'évolution logique de ma créativité. Et vous savez quoi ? Passez sept heures par jours les mains dans la peinture, à explorer mon univers, est quelque chose que je pourrais bien passer ma vie à faire ;-)

Et voici quelques photos (je les mets en vignettes, donc cliquez pour agrandir):

L'image précédente est devenue la peinture en haut à droite

Le site de Jesse Reno: www.jessereno.com
Son blog: www.jessereno.com/blog

Un petit aperçu de l'artiste au travail: